Co : bar, resto, expos… la nouvelle “little factory” qui a tout d’une grande

SHARE


Bar, restaurant, galerie d’art et d’expositions : Co est la nouvelle “little factory” du 18e arrondissement, où l’on se retrouve entre amis pour déguster des cocktails, dont certains servis dans d’étonnantes tasses à thé en porcelaine anglaise. Prenez la ligne 4 jusqu’à la porte de Clignancourt, le nouvel espace se trouve à deux rues de la sortie du métro. Une fois l’entrée franchie, arrêtez-vous pour chiner dans la partie antiquité. On y trouve principalement du mobilier et des objets rétros, années 1950 et 1960 : un tabouret démontable en plastique orange, un meuble de pharmacie à tiroirs multiples, une machine à écrire d’avant-guerre, un nain de jardin… Un peu plus loin, arrêtez-vous devant l’immense vaisselier pour admirer la porcelaine de Chine et d’Angleterre. Au sol, d’épais tapis orientaux recouvrent le plancher. Le lieu pourrait ressembler étrangement à une caverne d’Ali Baba, mais il n’en est rien.

Co est un endroit très éclectique – une little factory – qui abritait, il y a quelques mois encore, un ancien entrepôt à l’abandon. Depuis juin 2015, l’atelier s’est transformé en un espace d’antiquité, une galerie d’art, un restaurant, un bar et un espace de co-working. L’immense superficie de l’atelier permet aux propriétaires de varier les plaisirs à l’infini et de jouer avec les espaces. À l’origine de ce projet un peu décalé, une sœur et un frère, Isabelle et Bruno Grappotte. Fournisseurs de caviar auprès de grands restaurants, ils ont décidé de se lancer dans la gestion d’un établissement accessible à tous, alliant récup’, vintage, antiquités, culture, expositions et plaisirs de la table. C’est d’ailleurs l’immense table de leur maison d’enfance qui trône au milieu du restaurant.

Le nouvel espace s’est surtout fait rapidement un nom et une notoriété pour sa carte créative de cocktails et ses menus un brin sophistiqués mais tellement iodés, comme on les aime. En entrée, testez les différents types de caviar, spécialités de la maison, le tarama, l’anguille fumée, le hareng ou encore les sardines servies sur du pain. Le club-sandwich au concombre à 1,50 € ou le risotto à 10 € se laissent déguster. La carte se veut également très british, proposant un fish and chips et des grilled cheese pour les plus affamés.

L’après-midi, on se retrouve dans cette “little factory” pour y travailler seul ou entres amis, y déguster un expresso aux arômes d’Italie. À 18 heures, c’est l’happy hour, avec une grande variété de cocktails à 10 € ou de pintes à 5 €. L’ambiance y est d’ailleurs beaucoup plus festive que dans la journée.

La touche branchée de Co réside dans l’association de repas et de cocktails, une idée plutôt originale et novatrice à Paris. Isabelle et Bruno composent les menus, et leur compère Loïc les cocktails, qui se marieront à la perfection avec le plat choisi. L’expérience est à tenter, à choisir selon vos goûts parmi une carte de six plats et de six cocktails. “L’anguille sous Roche” (tequila, sirop de haricot rouge fumé, citron, vinaigre balsamique) accompagnera l’anguille à la perfection, tandis que le “BBQ” (cognac, bénédictine, quintinye, bitter orange/chocolat) sera servi avec du bœuf. Mais si vous ne deviez en goûter qu’un, ce serait ”Churchill’s Breakfast” (gin infusé au thé et blanc d’œuf) qui se savoure, avec modération, pour son goût particulièrement subtil. Essayez, vous ne serez pas déçu(e) !*

15 rue Esclangon, 75018 Paris
O
uverture : du mardi au samedi de 12 heures à 2 heures
Métro : Porte de Clignancourt, ligne 4
*l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

  • CO

    15 rue Esclangon, 75018 Paris

    33 (0)1 40 25 03 36

Our writers' favourites

X
- Enter Your Location -
- or -