Centres d’antiquaire de Paris : chinez aux puces de Saint-Ouen

SHARE

Ville magique au passé historique, Paris est aussi célèbre pour ses musées que pour ses antiquaires. Et pour partir à la recherche du temps perdu, direction l’un des centres d’antiquaire de Paris, à Saint-Ouen près de la Porte de Clignancourt, où chiner n’a jamais été aussi branché.

“Ce que vous ne trouvez pas ici, vous ne le trouverez pas ailleurs.” C’est ce qui se murmure du côté du marché aux antiquités de Saint-Ouen. Boudoir XVIIIe, faïence, art-déco, console Napoléon III, porcelaine, grilles de châteaux ou encore dentelle fine de Calais : bienvenue dans le temple de la brocante. Saint-Ouen est l’un des plus grands marchés d’antiquités au monde, mais également l’un des plus anciens de la capitale (avec celui de Montreuil). Né en 1884 pour fédérer les chiffonniers repoussés en dehors de Paris qui y déballaient leurs marchandises à même le sol, le marché n’a cessé de grandir depuis. Aujourd’hui, communément appelé “les puces” ou “le carrefour de l’art”, Saint-Ouen abrite en son sein 15 marchés d’antiquaires aménagés sur 7 ha de surface, totalisant ainsi près de 1.400 antiquaires sur 1.700 exposants.

Avec ses dédales de ruelles étroites et ses petits magasins, “les puces” ressemblent à un village-musée. Pour revivre les années 1920 et les débuts du marché, direction le Vernaison. C’est là que le premier marché a ouvert, sous l’impulsion de Romain Vernaison. Parcourez ses petites allées, respirez ses odeurs d’autrefois, touchez les perles et les tissus de velours et n’oubliez pas de jeter un œil à la pile de vieilles photographies. C’est d’ailleurs Vernaison que Woody Allen a choisi comme décor pour son film Midnight in Paris.

Poursuivez du côté du marché Paul Bert Serpette, fleuron des puces et certainement le plus prestigieux. Constitué de cabanes édifiées sur d’anciennes vignes, ce marché appartenait jusqu’au printemps dernier au sixième Duc de Westminster. Si Bert est célèbre pour ses tendances avant-gardistes des années 70, Serpette l’est tout aussi pour sa centaine d’antiquaires qui y vendent de très belles pièces. C’est un peu le “carré VIP” du marché, là où célébrités et riches héritiers viennent dénicher l’objet rare en toute tranquillité. Gardez les yeux ouverts …

Un peu plus loin, perdez-vous dans les ruelles de Biron et de ses consoles napoléoniennes, de Cambo et de son mobilier XXe ou encore de l’Entrepôt pour ses pièces en grand format (escaliers, grilles de châteaux …). Saint-Ouen est l’un des centres d’antiquaire de Paris les plus prisés de la ville, mais également l’un des plus achalandés.

Les puces de Saint-Ouen
138-140 rue des Rosiers
93400 Saint-Ouen

Ouverture : samedi de 9 heures à 18 heures ; dimanche de 10 heures à 18 heures ; lundi de 10 heures à 17 heures.

Métro : ligne 13 arrêt Garibaldi ou ligne 4 arrêt Porte de Clignancourt

Site internet : www.marcheauxpuces-saintouen.com

Les puces de Saint-Ouen

140 Rue des Rosiers Saint-Ouen IDF 93400

Get Directions
[gmw_results]

Our writers' favourites

X
- Enter Your Location -
- or -