Au marché des Enfants rouges, tous les goûts sont permis !

SHARE

Le soleil est de retour, pourquoi ne pas vous évadez le temps d’une pause-déjeuner dans le Marais ? Direction la rue de Bretagne (3e) et ses halles dissimulées derrière d’immenses grilles en fer forgé. Ne passez pas à côté du marché des Enfants rouges, le plus ancien marché de Paris. L’un et des plus fréquentés aussi. Bourgeois et populaire, dans ce marché semi-couvert, vous croiserez aussi bien des habitants du quartier venus remplir leurs paniers que des étudiants avides de s’y rassasier bon marché.

Le lieu est symbolique et empreint d’histoire. Au milieu du XVIe siècle, le bâtiment abritait les orphelins de Paris, dont tous portaient un uniforme rouge, couleur de la charité chrétienne. Un siècle plus tard, l’orphelinat ferma ses portes et fut remplacé par le marché des Enfants rouges – nom à la mémoire de l’établissement de bienfaisance qui avait occupé le site pendant presque un siècle. Inauguré en 1615, le marché – dont l’objectif était de répondre à la demande croissante d’approvisionnement de la capitale – était alors recouvert de bois et comprenait une étable en son centre. Cinq siècles plus tard, l’endroit est toujours en activité et a conservé son architecture et les vestiges du passé.

Une fois à l’intérieur du marché des Enfants rouge, flânez à travers les allées. Dans ce tourbillon de vie parisienne, on y vient aussi bien pour les étals fournis des poissonniers, bouchers et primeurs, que par simple curiosité. Les produits sont frais, les jus de fruits biologiques, les fromages variés, le caviste sélectionne avec beaucoup de rigueur ses vins et les ostréiculteurs leurs huîtres de Vendée.

Un peu plus loin, découvrez les restaurants et les traiteurs qui proposent des saveurs des quatre coins du monde. Les odeurs se mêlent et s’entremêlent et réveillent les papilles. Crêpes de Bretagne, café afro-antillais, couscous oriental, bruschetta, poulet grillé, thon mariné au gingembre : il y a en a pour tous les goûts (et toutes les bourses).

Envie de prendre votre temps ? Pourquoi ne pas vous installez à la terrasse de l’Estaminet ? La cuisine rappelle le terroir et l’endroit est prisé toute l’année, aussi bien pour ses plats que pour ses vins. Tartines, oignons grillés, osso-buco… Le chef compose sa carte au rythme des saisons avec des produits exclusivement de la ferme. Les familles du quartier viennent y trainer ou bruncher tous les week-ends. Pour eux, le marché des Enfants rouges est un “joyeux tumulte à la provinciale”, une “place de village” en plein Paris.

Ouverture du marche des Enfants rouges : du mardi au samedi de 8 heures à 20 h 30 ; le dimanche de 8 h 30 à 17 heures.

Our writers' favourites

X
- Enter Your Location -
- or -